RANDONNEES HIVERNALES DU JEUDI     HIVER 2023

PEDESTRES ou en RAQUETTES

  • Les Randonnées : entre 4 et 5h, 10 à 14 kms, 350 à 600 m de dénivelé. Repas tiré du sac en refuge (soupe et boissons prises sur place).Si pas d’hébergement possible en refuge ou en abri, sortie d’une traite 9h -13h (7 à 9kms) Circuit pouvant être modifié en fonction des conditions météo. Annulation qu’en cas de très mauvaises conditions météorologiques.
  • L’équipement de randonnée hivernale: vêtements chauds, chaussures hautes, pantalon d’hiver avec soufflet ou guêtres, raquettes et bâtons avec rondelles d’hiver, petits crampons avec pointes pour marche sur sol gelé(cf image). Lunettes de soleil au cas
  • Nécessité  d’être à jour de sa cotisation et d’être bon marcheur

Rando 1 Jeudi 8 déc – Massif du Rossberg, 11km, D+530m, carte IGN 3620

Au départ du Col du Hundsruck (750m), Baeselbach, Buissonnets, Rocher du Corbeau, Waldmatt, Accueil soupe pic-nic au SC Rossberg Thann, Retour par Refuge du Thanner Hubel, Martisplatz. Rendez-vous 8h30   parking Intermarché de Pfastatt ou 9h15 col du Hundsruck

Rando 2 Jeudi 15 déc Lac de la Lauch-Treh. 11kms, D+ 360m  carte IGN 3619

Au départ du Lac de la Lauch, Oberlauchen, Steinlebach, chaume, cote 1210, chemin du Treh, accueil soupe aux AN du Treh. Retour par sentier de la hêtraie, Markstein, chalet Bellevue, lac de la Lauch  Rendez-vous 8h45 parking derrière l’ancienne gare de Guebwiller ou 9h15 parking lac  de la Lauch.                                

Rando 3 Jeudi 5 janv. Autour du Petit Ballon 12,5 kms, D+ 500m, carte IGN 3719

Au départ d’Obersengern, refuge AVW, col du Hilsenfirst, GR532, Bockswasen, Col du PB, Sommet du PB, Accueil soupe-pic-nic aux AN du Rothenbrunnen,  Retour par Krappenfels, Mullermatt, Hilsen, Rendez-vous : 8h45 sur le parking derrière l’ancienne gare de Guebwiller ou 9h15 parking près  du Centre de Vacances d’Obersengern.

Jeudi 12 janv ,Ouverture Hivernale accueil soupe chalet VTM

Rando 4– Jeudi 19janv – Secteur Grand Ballon- 12,5kms, D+ 560m  carte IGN 3619

Au départ de Geishouse, circuit passant par Abrutchfels, Faucon Crécerelle, Kapitainstressla, Accueil soupe pic-nic au SC Edelweiss . Retour par Bessayfels. Rendez-vous 8h 15  parking Leclerc Sport Cernay pour co-voiturage ou 9h 15 parking Geishouse près du cimetière

Rando 5 – Jeudi 26 janv  Oderen-Treh-  10kms, D+ 620m, Carte IGN 3619

Au départ d’Oderen, chez les Munck(533m) circuit passant par Tchar, Gommkopf, Gommruecken, abri du Trehackerlé Accuei soupe-pic nic chalet des AN du Treh. Retour par Gottwald, Bois de Schalm, Bel-Air. Rendez-vous 8h 30  parking Leclerc Sport Cernay pour co-voiturage ou 9h 15 chez les Munck, 4 rue Bel Air à Oderen.

Rando 6 – Jeudi 2 fév Ferme du Ballon-Moorfeld  13kms, D+450m, carte IGN 3719

Au départ de la Ferme du Ballon, circuit pasant par chalet René Girny, Judenhut, chemin du Roedelen, Col du Haag, Moorfeld . Accuei soupe-pic nic au chalet USM. Retour par route des crêtes, GR532, Haag, Vue des Alpes, GR5, Ferme du B. Rendez-vous 8h 30  parking Leclerc Sport Cernay pour co-voiturage ou 9h 15 parking virage sous Ferme du Ballon

Rando 7 – Jeudi 9 fév . Secteur Molkenrain 11kms, D+ 470m, carte IGN 3719,

Au départ du Col Amic, cote 860, GR5, Col du Silberloch Le Molkenrain. Accueil soupe pic-nic refuge des AN du Molkenrain. Retour par Camp Turenne, Chapelle du Freundstein, FA puis ruine Freundstein, Col Amic. . Rendez-vous 8h 30  parking Leclerc Sport Cernay pour co-voiturage ou 9h 15 parking Col Amic.

Rando 8 –Jeudi 16 fév. –Bramont-Collet Mansuy -12,5 kms, D+500m, carte IGN 3619

. Au départ du Col du Bramont (956m),Vieille montagne, col de la vierge, La Croix Louis, Collet Mansuy, Rouge mousse, Rte de Vieille Montagne, col de la Vierge, col du Bramont. 12,5 kms, D+ 500m . Rendez-vous : 8h15 sur le parking de Leclerc Sports Cernay ou 9h15 col du Bramont

Rando 9 – Jeudi.23 fév.  Grand-Ballon – Storkenkopf, 11kms, D+440m carte IGN 3719

Au départ du parking cote 1289, monument Diables Bleus, sommet GB,  Col du Haag, Storkenkopf, GR532 Accueil soupe pic-nic au SC Edelweiss. Retour par Route des Crêtes, Col du Haag, vue des Alpes. Rendez-vous 8h 30  parking Leclerc Sport Cernay pour co-voiturage ou 9h 15, parking cote 1289.

Rando 10 –Jeudi 2 mars –Col d’Oderen-Frenz – 11kms, D+ 560m, carte IGN 3619

Au départ du Col du Col d’Oderen, circuit passant par GR531, Hauts de felsach, Chaume des Vintergès, Frenzloch, Accueil soupe pic-nic au SC Kruth . Retour par bas du Frenz, ruisseau St Nicolas, Stoessle, , Col d’Oderen.  Rendez-vous 8h 15  parking Leclerc Sport Cernay pour co-voiturage ou 9h 15 parking Col d’Oderen.

Jeudi 9 mars : Ouverture Hivernale, accueil soupe chalet VTM

Rando 11 – Jeudi 16 mars- Alfeld, Isenbach -9,5kms, D+ 560m, carte IGN 3620

Au départ du Lac d’Alfeld, circuit passant par GR531, Rocher de l’Enfer, Col des Charbonniers, le Gresson Haut, Accueil soupe pic-nic au refuge Isenbach, Baerenbach, Lac d’Alfeld. Rendez-vous 8h 15  parking Intermarché de Pfastatt pour co-voiturage ou 9h 15 parking du Lac d’Alfeld.

Rando 12 – Jeudi 23 mars – Wettstein, Lac Noir - 10kms, D+ 450m, carte IGN 3718

Au départ du Col du Wettstein, circuit passant par Hautes Huttes, Haufenwannkopf, Altenkraehkopf, cote 1258,  lac Noir. Accueil soupe pic-nic au refuge des AN du lac Noir. Retour par GR532., Hautes Huttes, Col du W.  Rendez-vous 8h00 parking en face de la Pataterie près jardinerie à Wittenheim ou 9h15 au col du Wettstein.

Rando 13 Jeudi 30 mars - Sortie Clair de Lune secteur  Grand Ballon – Rendez-vous co-voiturage 16h Place du Bungert à Thann ou 16h45 au Grand-Ballon

Au départ du Grand-Ballon parking Vue des Alpes : circuit de 5 à 6kms. Repas à la FA du  Haag ou Chalet hôtel du GB.  Inscription avant le jeudi 23 mars

Merci d’annoncer votre participation (au plus tard 72h avant soit dimanche soir si nous mangeons en refuge ou en auberge), par courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.- -ou SMS au 06 07 36 44 10 –

Autres guides : Jean Greiner, Fabien Furst, Yves Jacamon, Christian Kauffmann.

4 mars, à la découverte de l’anémone pulsatille à Westhalten

Profitant d’une superbe météo et d’une floraison précoce, une balade supplémentaire improvisée a été organisée sur les collines de Westhalten en ce début mars. Petite participation (14 marcheurs) mais beaucoup de découvertes. En effet, pas moins d’une douzaine de fleurs différentes ont été trouvées en parcourant le Strangenberg et les flancs du Zinnkoepfle. Parmi la douzaine, la plus emblématique était l’anémone pulsatille, symbole de ces collines chaudes, qui était déjà bien ouverte, et même quelquefois un peu brulée par le fort gel nocturne. Il y avait aussi la gagée, cette belle étoile jaune, et l’anémone hépatique, qu’on surnomme ainsi à cause de ses feuilles en forme de lobes de foie. Mais nous avons aussi pu voir l’érodium (sorte de géranium miniature), la cardamine hirsute, les potentilles, le lamier rouge, les primevères, les violettes, l’aubépine, etc, et déjà les larges feuilles d’orchis bouc. Et, pour compléter cette sortie naturaliste, Jean nous a montré des bébés tritons dans une auge de source. Belle lumière, beaux paysages, riches découvertes, vraiment une belle après-midi.           ad

Sortie nature du 04 décembre 2021 à l’Isteiner Schwelle :

Ce samedi matin, nous sommes à six à nous retrouver au point de covoiturage. Toutes les météos nous annoncent de la pluie, ce qui est un constat, mais plus nous nous dirigeons vers Effringen Kirchen, plus le ciel s’éclaircit et la pluie cesse.

Sur le parking, Francis nous présente François qui nous accompagne pour cette découverte. Il est donc nécessaire de planter le décor sur le programme de la matinée, d’un point de vue géologique. Nous nous plongeons donc à l’ère paléozoïque pour remonter au mésozoïque puis cénozoïque et découvrir, suite aux travaux de Tulla pour la régulation du Rhin afin de le rendre navigable, la fameuse barre d’Istein.

Evolution du profil du Rhin entre 1838 à ce jour :

  • En 1838, le Rhin divague à partir de son lit principal dans divers lits mineurs et chenaux en fonction des crues, formant de nombreuses îles temporaires.
  • 1872, le cours du fleuve est rectifié d’après les plans de Tulla par la création d’un lit principal surcreusé de deux mètres.
  • 1920, le surcreusement du lit principal atteint 7 mètres, créant des hauts fonds et faisant apparaître la barre d’Istein.
  • 1928-1955, création du grand canal d’Alsace parallèle au lit principal du fleuve de Bâle à Breisach.

Le profil du Rhin entre Kembs (244 m d’altitude) et Iffezheim (111 m) impose l’aménagement de dix écluses.

Riches de toutes ces explications, allons voir cette barre d’Istein, surprenante et belle à la fois.

C’est cet environnement spécifique qui attire les oiseaux tels le cincle plongeur que nous avons la chance d’observer longuement.

En effet, un couple plonge régulièrement pour chercher sa nourriture au fond de l’eau.

Le cincle marche sur le fond de l’eau en se servant de ses ailes pour se plaquer au sol (il recherche l’effet inverse de l’aile d’avion la portance). Mais pour ceci il lui faut de petites chutes d’eau et du courant.

Une plateforme aménagée permet d’avoir une très belle vue sur cette « Isteiner Schwelle ».

Une bande de mésanges à longue queue jouent aux acrobates pour trouver pitance dans l’écorce des branches les plus fines.

Un pouillot véloce nous accompagne jusqu’à cette branche de près de 10 centimètres de section sur 2 mètres de long, presque entièrement écorcée et dont les extrémités sont marquées par les dents du plus grand rongeur de notre région, le castor.

Un martin pêcheur vient de passer sous nos yeux, les ouettes d’Egypte et le chevalier culblanc se reposent sur un rocher, les colverts cherchent la nourriture dans le courant accentué par les différents seuils.

Nous remontons le cours du Rhin jusqu’au niveau du bras d’eau ayant parcouru la partie re-naturalisée de l’ile du Rhin et qui est à présent intégrée à la Petite Camargue Alsacienne.

Enfin nous découvrons l’objet de notre sortie de ce jour, le garrot à œil d’or, accompagné par des harles bièvres et fuligules. Cinq grèbes castagneux s’offrent à nous, comme la pluie qui arrive enfin ; notre Francis était désespéré de ne pas pouvoir ouvrir son parapluie.

Retour aux voitures avec un bilan culturel très positif.

Que de découvertes proches de nous pour qui sait se poser, écouter et regarder.

Merci dame Nature et à bientôt pour de nouvelles aventures.

JG

13 participants, 8 km de trajet et 5m de dénivelée, voilà le résumé en chiffres de la sortie du mardi 19/10/2021.

Au départ du parking de l’école des Oréades à Ensisheim, Dany qui remplace aujourd’hui Dédé en vacances dans le Sud, nous présente rapidement le secteur que nous allons parcourir, principalement le long de la Thur.
Rappelons que nous sommes rue de Castroville, du nom de ce village des USA près de ST Antonio au sud du Texas, fondé en 1844, ou se sont établis nombre d’Alsaciens.

Au départ, nous longeons le plan d’eau de l’ancienne gravière Orsa, refuge de nombreuses colonies d’oiseaux, dont Jean nous gratifie du nom.
Par la piste cyclable, nous longeons le lac et bifurquons vers le Nord à son extrémité.

100m plus loin, nous tombons droit sur la Thur qui nous barre le chemin.
Direction plein Ouest le long de la rivière que nous allons longer sur 3 km environ.
Parcours agréable sur un grand « RatchWeg » bordé de massifs de Renoué du Japon récemment coupés pour éviter leur prolifération.

Les cris et chants d’oiseaux nous accompagnent à l’abri du vent sous les arbres.
Un passage pavé pourrait nous inciter à traverser la Thur, mais prudence, le terrain est glissant !
Un peu plus loin, un joli pont de bois pourrait nous faire croire que nous sommes à Venise, il ne manque que les gondoles. Nous le traversons et longeons maintenant la Thur plein Est sur l’autre rive. Même décor de végétation, les champs de maïs en plus en direction d’Ungersheim par un chemin ouvert avec une belle vue sur les Vosges par beau ciel bleu.
Dany en profite pour nous raconter les aventures du « radis » et de la commune ci-nommée.

Au passage, un chevreuil peu effarouché nous gratifie de sa vue.
Nos pas nous détournent de la Thur pour rejoindre le lit de l’ancienne Thur toujours en eau.
Rapidement nous rejoignons la route à l’entrée d’Ensisheim à hauteur de la CAC, reprenons la piste cyclable pour rejoindre les rives de la Thur ou nous sacrifions à la photo souvenir sur fond d’étang et de Grand Ballon.
A la prochaine…..merci les guides.

Fil de navigation