WE du 4 et 5 Juin 2022.

Caroline notre Présidente nous a proposé un week-end exceptionnel en toute convivialité.

Nous nous retrouvons au refuge pour fêter l'arrivée de l'été.

Samedi 4 Juin au programme : découverte de la marche d'orientation. Pépi notre traceur a proposé un parcours découverte et parcours expert.

Nous étions une bonne vingtaine à participer aux différents parcours. Un classement et une remise des récompenses venant clôturer cette manifestation.

Après l'effort le réconfort, une soirée tartes flambées à volonté et une dégustation de bières artisanales et traditionnelles a réuni une cinquantaine de membres et d'amis en toute convivialité.

Dimanche au petit matin, sous des averses de pluie, nous nous posions la question : faut-il annuler le tournoi de pétanque ? mais chez les VTM rien n'est impossible. La météo s'améliore vers 10h et l'organisateur décide de lancer le 15ème Tournoi de Pétanque. Une trentaine de joueurs se sont répartis en triplettes pour effectuer 6 parties.

Une pause à midi pour profiter des restes de tartes flambées et de prendre l'apéro avant de faire des grillades au barbecue.

Pas le temps de digérer qu'il a fallu reprendre les parties. En fin d'après midi une remise des récompenses pour tous les participants.

Les vainqueurs du Tournoi de Pétanque 2022 sont Mélanie et Stéphane Ensminger et Benito Arnold. Ils remportent chacun une paire de boules gravées à leur nom offert par Gene & J.Loup.

Merci aux sponsors qui nous ont offert de magnifiques lots comme d’habitude.

Merci Caroline et à tous ceux qui ont donné un coup de main pour l’organisation de ce week-end.

J.Loup.

15-16  janvier 2022 : « week end raquettes pour l’équipe sport en salle du mercredi soir »

Comme nous le faisons depuis de très nombreuses années en janvier, nous nous retrouvons au refuge pour notre traditionnelle fin de semaine. C’est effectivement au plus près de la pleine lune que Martine et Jean nous fixent rendez-vous dans notre home.

Nous sommes à 14 pour passer des heures agréables au grand air. Avec l’inversion des températures, il fait bien positif et ensoleillé par rapport à la grisaille de la plaine.

Mais la montée n’est pas facile. En effet, après l’aire de chaînage de Dauvillers, la glace vive et les voitures de travers bloquent la circulation. Seuls les véhicules équipés de chaînes peuvent passer ce chaos.

Après le repas préparé en commun, nous nous équipons pour notre sortie nocturne. La pleine lune est bien présente et nous n’aurons point besoin de nos frontales.

Nous nous dirigeons vers le Moorfeld par la route des crêtes et profitons d’une vue bien dégagée. Nous voyons de nombreux feux rouges clignotants au loin, qui sont en fait les éoliennes qui se trouvent dans le Jura. Pas un souffle de vent, mais excepté un chant de chouette, nous n’entendons pas d’autres bruits de la nature.

Après une nuit réparatrice et un petit déjeuner bien garni, nous voilà repartis pour une nouvelle balade en raquettes. Nous aurons fait en cumulé un peu plus de 15 kilomètres sur les deux sorties.

Pour le repas de midi, ce sont des tourtes des rois accompagnées de salades variées qui sont au programme, sans oublier les nombreux desserts.

Nous quitterons le refuge vers 17 heures en ayant d’ores et déjà pris rendez-vous pour 2023. Week-end réussi, dans une très bonne ambiance avec plein de belles images et d’anecdotes à retracer lors des prochaines séances de sport, à ceux qui n’ont pas pu être des nôtres.

JG

En vélo de Saint Louis à Mulhouse le 5 septembre 2021 :

En ce dimanche matin, nous nous retrouvons à 5 à la gare de Mulhouse.
9 heures 19, le TER nous emmène à Saint Louis, point de départ de notre balade cyclo, Jean ayant remplacé la balade initialement prévue au programme du côté de Lucelle, du fait du manque d’entraînement des adeptes.
Nous quittons la ville en suivant au plus près la frontière suisse avant de nous y engager au Klepferhof pour passer au charmant village de Schönenbuch et franchir les premières difficultés (dénivelé), mais ceci vaut vraiment la peine pour le beau point de vue à 360° sur toute la région frontalière.
Là, un bus postal d’époque bien décoré, y attend les paroissiens pour les conduire à l’office à Allschwil.
Nous quittons le pays des helvètes pour redescendre sur Neuwiller, puis Hagenthal le Bas avant de remonter vers Folgensbourg puis Michelbach le Haut. C’est ici que la montée la plus difficile de la journée nous attend : 100 m de dénivelé sur 1,5 km. Les mollets sont en feu ; merci (Saint) Vincent pour son assistance dans cette épreuve.
Nous nous dirigeons ensuite vers l’ancienne voie romaine où nous trouvons un lieu bucolique pour le pique-nique.
Après le repas, que de la descente nous est promise par Jean, mais hélas cette voie suit le profil du terrain ce qui nous réserve tout de même quelques surprises…
Au plan initial, il était prévu de prendre le train à Altkirch pour notre retour sur Mulhouse. Mais l’équipe étant super motivée, à Carspach, le plan B est adopté pour rejoindre Hagenbach et faire une halte au Restaurant de l’Arbre Vert à Eglingen afin d’y prendre le dessert.
Après cette bonne remise en condition, nous décidons d’un commun accord de rejoindre nos domiciles respectifs en vélo. Thierry et Vincent prennent la direction de Saint Bernard puis Galfingue. Quant à Anne-Marie, Jean et Martine restent sur le chemin de hallage le long du canal du Rhône au Rhin jusqu’au niveau du pont chinois, où avec surprise une aigrette garzette est en quête de poissons.
C’est autour de 18 heures que nous avons rejoint nos maisons en affichant peu ou prou 80 kilomètres au compteur et un dénivelé positif cumulé de près de 680 mètres.
Merci à notre guide pour cette belle journée qui nous a permis de parcourir cette superbe région vallonnée du Sundgau avec ses villages typiques et attrayants.
MG

 

Fil de navigation