Dans le journal de ce matin sous Thur et Doller 

La pénurie d'eau inquiète les hébergeurs sur les crêtes. Sa source tarie, le refuge Hus ferme.

Bonne réception.

J.Loup

Suivez ce lien

Economisons l'eau

 Même si nous avons encore quelques réserves grâce à  la citerne supplémentaire  réalisée  en 2018, tous les occupants du refuge sont invités à utiliser l'eau sans excès et même  avec parcimonie.

2e journée de travail le 11 juin 

Comme pour la première journée de travail, nous ne sommes pas trop nombreux (17 dont 2 enfants) en cette belle journée de juin. Mais le cœur y est et les 3 principaux travaux au programme ont pu être réalisés :

-          Sciage, fendage et rangement du reste des 10 stères que nous avions commencé à engranger le 7 mai. Ce bois a pu être rentré bien sec

-          Transport et épandage de gravillons sur le chemin d’accès de la route à la cave

-          Enlèvement de l’isolation des murs Nord de la cave

Par contre, seule une petite partie du rangement/nettoyage intérieur a pu être entrepris.

Un voyage de 3500 km à cheval à travers l'Europe.

Lors de notre tour de garde de fin mai 2022 nous avons accueilli ce couple insolite que forment Fanny Sirguey et sa jument Capucine, une demi-trait de comtoise.

Parties au mois de mai 2021 de l'Ardèche les deux partenaires en ont vu du chemin. Aller de l'Aubrac au Cantal, redescendre sur la Corrèze, le Lot, la Dordogne,

Angoulême puis Nantes, monter ensuite vers la Bretagne pour se retrouver en Normandie. Aux portes de Paris par le Nord, Chantilly, puis c'est la frontière belge, le Nord du Luxembourg et l'Allemagne.

Enfin retour en France par le pays de Bitche et la traversée des Vosges pour faire une halte chez les Vosges Trotters de Mulhouse au Markstein.

Accueillie par Marie et Hervé nos gardes refuges, ils  lui ont proposé une douche très appréciée et une invitation à déguster un repas typiquement Alsacien (tartes flambées), une découverte pour Fanny.

Fanny et Capucine ont passé la nuit pour Fanny sous tente et Capucine à brouter généreusement l'herbe bien grasse devant le refuge.

Le lendemain matin, invitation au petit déjeuner pour faire découvrir nos spécialités (brioches, kougelhopf, confitures), quel régal pour notre hôte.

Mais il était temps de préparer Capucine pour continuer le périple, Fanny et Capucine auront parcouru près de 3500 km en 18 mois. Sacrée trotte !

J.Loup

Journée de travail du 7 mai au refuge

Pour la 1ère journée de travail de printemps, la participation était moyenne, mais les 18 membres présents étaient bien motivés et d’attaque déjà avant 9h. Il faut dire que la barre était placée haut puisque le marchand de bois (Fernandez, ancien restaurateur de la ferme du Markstein) nous avait déposé un gros tas de 10 stères de buches devant l’entrée de la cave. Et bien sciage, fendage et rangement ont fonctionné à merveille de 9h à midi et demi, et la moitié du bois a ainsi pu être remisée à la cave, l’autre moitié étant empilée à l’extérieur pour une prochaine journée de corvée. Parallèlement, une équipe a refait en dur la rigole d’eaux de ruissellement à l’entrée de nos 2 chemins d’accès à partir de la route. Là aussi, avec un renfort de mortier pour consolider les traverses, le travail a pu être (bien) terminé pour 16h. D’autres petits travaux ont été menés à bien comme nettoyage, pose de la pancarte VTM rénovée sur le balcon (merci Jean Loup), étalement de gravillons sur le chemin d’accès à la cave. Apéritif et repas à l’extérieur côté cuisine ont agrémenté cette journée placée sous le signe d’un beau soleil printanier. Merci Bruno le responsable et bravo à tous les bénévoles bien actifs.                      ad

Fil de navigation